Évolution des lieux

1869

La Paroisse construit une église en pierres au coin des rues Notre-Dame-de-l’Île et Victoria. Comme on n’a plus besoin de la Chapelle des chantiers pour le culte, on décide d’utiliser cet espace pour abriter l’École Saint-Étienne, une école paroissiale pour filles. On repeint la bâtisse en rouge d’où le nom de «Couvent rouge» qui lui est aussi donné; on la déménage sur le même terrain mais cette fois à l’extrémité de l’emplacement actuel du stationnement de l’hôtel Four Points Sheraton, au coin des rues Papineau et Laurier.

La rue Laurier portait alors le nom de rue Wright et la rue Notre-Dame-de-l’Île, celui de rue Alma.

Évolution des lieux - Collège Saint-JosephÉvolution des lieux - Collège Saint-Joseph


1870

Pendant l’été, on fait des rénovations et on aménage un logement pour les religieuses. Le Couvent rouge abritera désormais l’école paroissiale Saint-Étienne, un couvent, un pensionnat et une école privée l’Académie Notre-Dame de Grâce.

Mère Élisabeth Bruyère décrit ainsi les changements :

« La vieille église en bois a été changée de place, elle est en ligne droite avec la nouvelle église en pierre. Elle a été agrandie. Elle est divisée en deux étages dans la nef et en trois étages dans le chœur et la croix, ce qui fait trois grandes classes pour les écoles paroissiales, une grande et même deux pour l’académie que nous commencerons cet automne. Il y aura en outre, une cuisine faite avec la sacristie, un réfectoire qu’on a ajouté, et un parloir, une communauté, un balcon. Une cloche pour appeler les élèves, un hangar, etc. Vous voyez que Hull se montre et sait bien faire les choses.»


1876

En septembre 1876, des religieuses inaugurent l’édifice en briques rouges. Mère Bruyère, qui avait tant désiré cette œuvre, n’a pas vu la réalisation de son rêve puisqu’elle était décédée le 5 avril précédent. Le nouveau couvent est situé à l’emplacement actuel du couvent Saint-Joseph, angle Notre-Dame-de-l’Île et Élisabeth-Bruyère, avec façade sur cette dernière rue. Ce bâtiment comprend un couvent, un pensionnat et une école privée qui conserve le nom Académie Notre-Dame de Grâce.

Évolution des lieux - Collège Saint-Joseph

Évolution des lieux - Collège Saint-Joseph

La rue Laurier portait alors le nom de rue Wright et la rue Notre-Dame-de-l’Île s’appelait rue Alma.


1890

La Congrégation décide alors de reconstruire. Le nouvel édifice inauguré en 1890 est en pierres, et sa façade donne sur la rue Notre-Dame-de-l’Île. Il n’abritera d’abord qu’un couvent puisque ni l’école privée ni le pensionnat ne sont réouverts. Cependant, les Sœurs continuent d’enseigner dans les écoles paroissiales. Puis, peu à peu, elles commencent, dans leur couvent, une école de musique qui deviendra florissante.

Évolution des lieux - Collège Saint-Joseph

 


1909

Suivant en cela l’exemple de Mère Bruyère, la Congrégation est désireuse de promouvoir la qualité de l’enseignement et elle s’intéresse de près à la formation des futures institutrices. Aussi construit-elle en 1909 un ajout à l’édifice construit en 1890. Il abritera l’École normale Saint-Joseph à laquelle s’adjoint une école primaire appelée Annexe d’Youville.


1931

Évolution des lieux - Collège Saint-JosephL’accroissement de la clientèle et du personnel nécessaire pour desservir celle-ci incite la Congrégation à acheter un terrain adjacent du côté de ce qui est aujourd’hui le boulevard des Allumettières et à y construire une allonge à la bâtisse de 1909.


1950

Évolution des lieux - Collège Saint-JosephLe 18 mai 1950, vers 22 h 20, un violent incendie prend naissance au rez-de-chaussée de l’école. La partie du couvent datant de 1890 est entièrement détruite et seuls subsistent les murs extérieurs de l’École normale de 1909. L’aile de 1931, construite à l’épreuve du feu, est endommagée par la fumée. Quatre religieuses, qui se trouvaient à l’étage supérieur, périssent. La Congrégation va se hâter de reconstruire l’école en conservant la structure extérieure du bâtiment de pierres, si bien que dès le 19 septembre, les élèves réintègrent leurs cours. La reconstruction ajoute une aile, rue Bruyère, de Notre-Dame-de-l’Île à Laurier.


1986

Les changements qui se produisent dans les programmes du Ministère de l’Éducation et l’augmentation de la clientèle incitent à nouveau la Congrégation à agrandir l’école. En 1986, on construit une annexe, dans la cour de l’école.

 

Évolution des lieux - Collège Saint-Joseph

Le Collège tel qu’il est aujourd’hui.

Évolution des lieux - Collège Saint-Joseph

 


Remerciements

La plupart des photos proviennent des archives de la Congrégation des Sœurs de la Charité d’Ottawa. Sœur Germaine Julien, s.c.o. et Sœur Alice Labrie ont fait les recherches qui permettent de retracer l’histoire du Collège.